A propos

Un observatoire et un laboratoire pour la Recherche par le Design de projets industriels innovants

  • Proposer des scenarii de recherche axés sur l’espace habité  et  développer  ses composants : objets communicants, textiles électroniques, mobiliers innovants et matériaux intelligents.
  • Mettre en images ces différents scenarii  sous la forme  de vidéos  et d’animations composites.
  • Développer une approche très transversale sous forme de maquettes, d’expérimentations et de prototypes échelle 1 en intégrant les nouvelles technologies : physique, chimie, informatique et biologie… Favoriser la convergence des différentes disciplines : design, textile, architecture, ingénierie, informatique, électronique, sociologie, matériaux, etc.
  • Mettre en œuvre une veille en lien avec la technologie, la sociologie et le développement durable proposant une vision humaniste de l’espace du quotidien et de l’habitat
    en confrontation avec une vision stéréotypée et consumériste.

Objectifs pour 2013 :

A. La 1ère année du programme de recherche DESIDEH, suite du programme de recherche DCIP Design Conception Innovation et Prospective (de 2009 à 2012)

Imaginer, rechercher des symbioses et des interactions entre les différents composants des espaces habités de demain en relation avec l’usager dans sa vie quotidienne ( habitat, maison, travail, loisir, santé ). En prenant l’exemple des « écosystèmes » et avec un développement durable, elles associeront par exemple : les revêtements, la lumière, les parois, l’énergie, la communication, les objets, le mobilier…

L’objectif est de favoriser une recherche impliquant des entreprises de secteurs complémentaires de l’habitat, pour optimiser et révéler de nouveaux champs d ‘expérimentation avec comme catalyseur le design.

Cet atelier/observatoire de réflexions prospectives et de propositions s’appuiera sur l’expérience acquise dans l’axe DCIP depuis 3ans entre l’EnsAD, le Groupe Tarkett et l’Ecole des Mines de Paris : Méthodologie, état de l’art, dialectique, …Il permettra d’impliquer progressivement, différentes entreprises, écoles et institutions complémentaires intervenantes dans l’espace habité, privé et collectif repérées et abordées pendant ce cycle de recherche.

Il identifiera les axes de recherche en révélant des symbioses ou des dualités comme par exemples : sol et lumière, objet et paroi, revêtement et énergie, …

Il mettra en place une véritable synergie entre différents acteurs qui ne collaborent pas toujours en amont pour développer des projets et favoriser une symbiose entre les matériaux, les objets, les flux et les systèmes constructifs. Cette approche proposera à l’usager des scénarios de vie en prenant en compte le développement durable et les technologies issues de la physique, de la chimie, de l’informatique et de la biologie…

Il s’appuiera sur une veille et permettra la convergence de différentes disciplines : design, textile, vêtement, architecture, art, ingénierie, informatique, électronique, chimie, sociologie, matériaux, etc. Cette veille mettra en évidence une base de données sur les objets communicants, les textiles électroniques, les mobiliers innovants, les ”matériaux intelligents”, les éco-matériaux, la robotique …

Il favorisera une approche très transversale et systémique sous forme de maquettes expérimentales et de prototypes échelle 1. Les expérimentations seront optimisées directement dans les manufactures dans le cadre de workshops et de séminaires.

Il proposera une vision humaniste de l’espace du quotidien et de l’habitat en confrontation avec une vision stéréotypée et consumériste.

B. L’élaboration des publications issues de la recherche DCIP

Domaines de recherche abordés par le programme DCIP en 2009 / 2010 / 2011 / 2012 :

Imaginer les espaces habités de demain notamment le revêtement de sol du futur et son environnement :
Mise en place d’ateliers de réflexion prospective et de propositions avec les partenaires, 
Groupe TARKETT, l’Ecole des Mines de Paris 
et des entreprises complémentaires dans l’espace habité privé et collectif.

Les objectifs de l’année 2011/2012

Finalisation de l’axe de recherche “le revêtement de sol de demain”avec le groupe TARKETT et l’Ecole des Mines de Paris (Recherche menée sur trois ans) :
Publication, présentation, exposition des résultats

Collaborations, workshops:
High low tech – MIT MediaLab, Boston.
The New School – Parsons School, New York.
Développement de projets complémentaires Palais de Tokyo, La maison numérique / Orange
Travaux d’expérimentation et de recherche autour de l’intégration de l’électronique dans des matériaux intelligents, laboratoire en continue…
Visites, rencontres…